debout les vacataires

moins de titulaires donc plus de vacataires une tendance lourde

...
Éducation nationale en France
Médiatiquement, ça ne passe pas toujours, quand le Rectorat démarche des étudiants dans les universités... non pour les encourager à passer le concours de l’enseignement secondaire mais pour les encourager à devenir vacataires dans les collèges et les lycées.
Dans de nombreux établissement les principaux doivent gérer la situation (aussi fac aux parents) de l'absence de personnel titulaire.

La baisse du nombre de postes proposé aux concours de l’enseignement secondaire devait bien un jour se répercuter dans les classes de collèges et lycées : voilà, c'est arrivé.
Moins de titulaires, plus de vacataires, est-ce souhaitable ?
Des élèves sans professeur ou des élèves devant des précaires, c'est le cas un peu partout dans des classes en plus surchargées.
Il faut posséder au minimum d’une licence dans la matière à enseigner. Donc les candidat potentiels sont nombreux... mais pas toujours formé à affronter des élèves qui ont l'âge de leur "petit" frère.
Ces précaires ne seront là que quelques mois au plus : 200 heures d’enseignement sur l’année scolaire, interdit de faire plus !





Ajouter un commentaire correct



Voir sujet précédent du forum
Si vous souhaitez aborder un autre sujet : Vous pouvez débuter un nouveau sujet en respectant le thème du site.